Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site et d’optimiser votre expérience de navigation. Si vous poursuivez votre navigation sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site et d’optimiser votre expérience de navigation.

OK
X

Exercice 2009 de la société BLANCO GmbH + Co KG

Le Groupe BLANCO Kitchentechnology brave la crise

20.05.2010|

Le Groupe Blanco Kitchentechnology, l’un des fabricants mondiaux leaders d’éviers de cuisine, a clôturé l’exercice 2009 par un chiffre d’affaires net consolidé de 222 millions d’euros, soit un recul de près de 15 pour cent par rapport au précédent exercice (260 millions d’euros en 2008). Ce repli est dû principalement à l’effondrement du chiffre d’affaires sur les marchés internationaux, la part à l'international ayant chuté de 60 pour cent. En Allemagne, le spécialiste des éviers et centres culinaires implanté à Oberderdingen a pu enregistrer une légère croissance malgré un marché en phase régressive et renforcer globalement sa position sur la plupart des marchés. Le vaste programme de réduction des coûts lancé dès fin 2008 a été mis en pratique de manière conséquente et sans hésitation. L’année 2010 a bien commencé pour Blanco.

La situation économique à l'étranger s'est révélée particulièrement dramatique en 2009 et a eu une incidence considérable sur les ventes du spécialiste d’éviers et de centres culinaires, qui emploie quelque 1 200 salariés dans le monde. La baisse à deux chiffres du chiffre d’affaires a été le résultat en particulier de l’évolution durablement négative aux Etats-Unis, en Angleterre et en Espagne, des pays particulièrement touchés par la crise immobilière et financière. De même, les marchés scandinaves et d’Europe de l’Est ont eu à subir de fortes pertes.

Croissance en Allemagne

Contrastant avec cette évolution, la situation en Allemagne et dans les pays voisins comme l’Autriche par exemple, s’est révélée être modérée. « Nous sommes finalement sortis renforcés de la crise », explique Achim Schreiber, Président de la Direction, soucieux d’évaluer l’exercice 2009. Bien que les ventes aient reculé de 4 à 5 pour cent environ sur le marché global des cuisines en Allemagne, l’entreprise a réussi à y enregistrer une légère croissance et à gagner des parts de marché.

Pour l’année en cours, l’entreprise s’est préparée à un niveau de chiffre d’affaires plus bas. « Le bon début d’année nous rend malgré tout optimiste », estime Achim Schreiber au vu de la situation actuelle. « L’essor que nous constatons actuellement, devrait encore être partiellement conditionné par la constitution de stocks dans le commerce et dissimule encore des risques ». Ce sont principalement les marchés étrangers qui continueront à être soumis à de fortes fluctuations. Globalement, une tendance positive est néanmoins perceptible, le marché allemand maintiendra son cap de 2009.

Gestion anticipatrice des ressources humaines

En 2009 également, le fabricant de centres culinaires a attaché une grande importance à une gestion durable des ressources humaines et à une promotion de la relève. C’est ainsi que Blanco forme actuellement 35 jeunes au total, qui – à condition d’avoir la qualification nécessaire – devraient également être embauchés.

Compte tenu des effets imprévisibles de la crise financière mondiale, l’entreprise s’est armée à temps d’un ensemble de mesures visant à réduire les coûts. Le programme d’économie commencé fin 2008 a été mis en pratique avec succès et s’est accompagné de nombreuses optimisations de processus. Des adaptations mûrement réfléchies et surtout socialement acceptables au niveau de la politique du personnel ainsi que le recours à la convention collective en vue de garantir les emplois et au chômage partiel dans des secteurs de production tout particulièrement touchés par l’effondrement du chiffre d’affaires, ont contribué à la stabilisation de l’entreprise.

La gestion conséquente des coûts a impliqué également d’importantes économies sur les frais matériels, doublées d’améliorations de processus en production et au niveau administratif. C’est ainsi que le service des ventes fonctionne depuis fin 2009 selon une organisation centralisée au siège à Oberderdingen. D’importantes mesures de restructuration stratégique ont également été mises en œuvre depuis 2009 dans le secteur des éviers inox. Les investissements dans des immobilisations corporelles ont représenté au cours de l’exercice écoulé près de 7,5 millions d’euros et se sont concentrés sur des innovations et des cœurs de compétence, tels que les technologies d’automatisation.

Durabilité écologique, économique et sociale

Le modèle de durabilité écologique, économique et sociale fait partie de la très forte culture des valeurs de Blanco et est activement encouragé. L’adhésion à une utilisation économe des ressources, p. ex. la réduction de la consommation énergétique, n’est pas ancrée seulement dans les lignes directives de l'entreprise mais aussi dans sa politique environnementale. Le deuxième rapport de durabilité désormais diffusé documente d'importantes activités ces deux dernières années et fournit un aperçu des mesures planifiées.

« Globalement, nous avons bien maîtrisé les défis de l’année 2009 – grâce à une attitude conséquente et à la mobilisation solidaire et engagée des collaborateurs et collaboratrices », constate Achim Schreiber au moment de tirer le bilan. « Nous mettons désormais tout en œuvre pour augmenter notre compétitivité – avec des produits novateurs, haut de gamme et orientés client ainsi que de vastes prestations de services articulées autour du centre culinaire. Le cap pour 2010 est déjà donné et bien donné. »

KT273

La société BLANCO GmbH + Co KG ayant son siège à Oberderdingen (Bade-Wurtemberg) compte parmi les fournisseurs mondiaux les plus en vue d’éviers et de centres culinaires et propose un assortiment aussi vaste que varié de produits de qualité haut de gamme, par exemple éviers de cuisine fonctionnels et robinetteries pour éviers, systèmes de tri sélectif des déchets et accessoires.

La société a des filiales à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, au Canada, en Europe de l’Ouest et de l’Est. Blanco emploie au total quelque 1 200 salariés. Les sites de production sont à Sinsheim, Sulzfeld, Istanbul et Toronto.

L’entreprise, fondée en 1925 par Heinrich Blanc, appartient aujourd’hui majoritairement au Groupe E.G.O. Blanc und Fischer. En 2007, la division « Restauration collective et Systèmes médicaux » a été convertie en une société indépendante, la nouvelle BLANCO CS GmbH + CO KG.

Les deux sociétés BLANCO sont membres de l’organisation Caux Round Table (CRT) et s’engagent à respecter l’application de principes commerciaux moraux.

téléchargement

Vous êtes journaliste et souhaitez de plus amples informations ?

Nous nous tenons volontiers à votre disposition.

Si vous n’êtes pas journaliste, veuillez utiliser le contact e-mail central

Manuel Koch

BLANCO Suisse

Rössliweg 48

4852 Rothrist

Tel: 062 388 89 94

Fax: 062 388 89 98

E-Mail: manuel.koch@blanco.ch